Thaïlande : Eduquer pour des générations
Mae Hong Son, 1er janvier 2011 – Mu Reh a un sourire contagieux. Finissant ses études post-secondaires en ‘formation au leadership', elle rayonne à la pensée de devenir un jour leader de communauté.

Lire la suite >>>
Thaïlande : L’éducation comme environnement protecteur
En quelque sorte, la vulnérabilité et le besoin de protection définissent l’expérience du réfugié. C’est la vulnérabilité et le besoin de protection qui poussent d’abord les gens à chercher refuge hors de chez eux. Et quelle que soit la raison de leur fuite, ce besoin de protection continue après. En donnant une éducation aux enfants, ainsi qu’aux adultes, nous équipons les réfugiés d’outils dont ils ont besoin pour mieux se protéger, eux-mêmes et d’autres personnes, des dangers intrinsèques aux populations vulnérables.
Lire la suite >>>
Cambodge: Éducation pas possible dans les centres fermés
Les Montagnards, un groupe ethnique vietnamien, forme le plus grand groupe de réfugiés au Cambodge. Contrairement aux autres réfugiés du pays - connus comme réfugiés urbains, les Montagnards sont détenus dans plusieurs sites fermés, gardés par la police, à Phnom Penh, la capitale. Ces sites sont pratiquement des centres de détention, car les réfugiés ne peuvent en sortir que pour des raisons médicales. Ce règlement rend difficile l'organisation des services éducatifs, et, par conséquent, a des effets négatifs sur la santé mentale des détenus.
Lire la suite >>>